Dépendant de l'ancien diocèse de Clermont, la paroisse de Langy est donnée à l'abbaye de Cluny en 971-972, situation confirmée à plusieurs reprises par les

dsc 0011 200x3872

Dépendant de l'ancien diocèse de Clermont, la paroisse de Langy est donnée à l'abbaye de Cluny en 971-972, situation confirmée à plusieurs reprises par les papes au cours du XIé siècle. Le petit édifice roman comporte trois nefs séparées par de lourds piliers, sans colonnes engagées, qui reçoivent la retombée des voûtes sur des impostes au chanfrein simplement ornée de billettes. C'est peut-être au milieu du XIIe siècle à une époque de transition, que la partie du choeur et du sanctuaire a été relevée et que les arcs en tiers-point portant le clocher de forme octogonale ont été construits.

L'église de Langy est placée sous le vocable de Saint Sulpice. Deux Sulpices ont été canonisés, tous deux évêques de Bourges : l'un au VIe siècle et l'autre au VIIe siècle. Les deux saints se confondent au sein d'une dévotion unique.

Les qualités architecturales indéniables de l'église Saint-Sulpice de Langy et sa valeur d'histoire ont été depuis longtemps reconnues puisqu'elle est protégée au titre des Monuments Historiques : arrêté d'Inscription du 27 août 1926.

Les travaux de restauration des couvertures de la nef et de la cicatrisation des façades de l'église Saint-Sulpice ont débuté en septembre 2013.