L'habitation seigneuriale appartient successivement depuis le XVIIe siècle aux Merle, aux Affry et aux Tonnelier. A la veille de la Révolution, elle est la propriété de J.-B. de La Geneste-La-Motte, de Varennes-sur-Allier.