Le manoir des Angles est le témoin d'événements tragiques : son seigneur, Jean Olignier est tué d'une balle dans la tête en 1657 sur le Grand Chemin ; son fils vend la propriété en...

pigeonnierLe manoir des Angles est le témoin d'événements tragiques : son seigneur, Jean Olignier est tué d'une balle dans la tête en 1657 sur le Grand Chemin ; son fils vend la propriété en 1696 à Charles Tonnelier dont la famille occupe le manoir jusqu'en 1717, date à laquelle il est détruit par un incendie.

Ce pigeonnier carré est situé au fond de la cour de la propriété dont la maison bourgeoise compte deux de ces constructions. Il comporte un étage et sa toiture en tuiles plates est surmontée d'un lanternon en bois. La margelle est en pierres, en collerettes.