A proximité et en contrebas de l'église, on peut distinguer les vestiges du lavoir communal auquel il est difficile de donner un âge.

Dans un compte-rendu du conseil municipal de mai 1838 il est écrit :"La commune de Langy jouit de temps immémorial de ce lavoir...".

A proximité et en contrebas de l'église, on peut distinguer les vestiges du lavoir communal auquel il est difficile de donner un âge.

Dans un compte-rendu du conseil municipal de mai 1838 il est écrit :"La commune de Langy jouit de temps immémorial de ce lavoir...".

Au début du siècle dernier, il était encore très utilisé, pour preuve les 14 planches à laver achetées par la commune. En 1912, la décision d'effectuer des travaux sur la couverture du lavoir est prise mais peu à peu avec le progrès, le lavoir a été délaissé et s'est progressivement dégradé.Fin 2011, la municipalité avec l'aide de La Fondation du Patrimoine s'est mobilisée pour la restauration du lavoir.

Les travaux ont débuté en novembre avec notamment le remontage des murs en pierres de pays, la reconstruction de la toiture "à 3 pans inversés" et la restauration des escaliers situés sur le côté accédant à la source. Fin des travaux avril 2013.

Le 29 juin 2013, le lavoir réhabilité a été inauguré lors d'une manifestation organisée par la municipalité présidée par Martine Crumière, maire, en présence des élus, des représentants des associations locales et de plusieurs personnalités. Tous ont pu admirer le travail accompli, tandis qu'une lavandière faisait une démonstration de lessive comme autrefois.

L'inauguration a été complétée par une exposition de photos et de cartes postales anciennes sur Langy et la présentation d'une réplique du lavoir en chacolat réalisée par Philippe Boudouard, pâtissier chocolatier à St Gérand le Puy.


p1260474 200x1920p1260859 200x192030 6 13 003 200x1200 1p1270238 200x1920